startup-593296_1280

Zoom sur le cycle de vie d’une entreprise

La vie d’une entreprise peut être résumée par 5 grandes étapes : l’amorçage, la création, l’expansion, la stabilisation, le déclin ou la restructuration. Une à une, ces étapes sont détaillées dans cet article.

Les étapes garantes du succès d’un business

Toute entreprise naît d’une idée, d’une ébauche de business plan. C’est ce qu’on appelle la phase d’amorçage. Ici, on ne parle même pas encore d’entreprise puisqu’aucun chiffre d’affaires n’est réalisé. C’est la phase où le dirigeant peaufine ses idées, rédige un plan d’affaires, recherche des investisseurs… Cette phase ne se termine que lorsque l’entreprise est bien établie en tant que personne morale. Par la suite, on passe à la seconde étape du cycle de la vie de l’entreprise : la post-création. Généralement, cette étape dure 2 ou 3 ans. C’est le moment où la structure commence à tourner. Bien que réalisant un CA, il est possible que l’entreprise ait encore un résultat déficitaire. C’est tout à fait normal, puisque cela dépend de l’importance des fonds de départ (capital, matériel, etc. ).

Ayant passé les deux premières étapes, l’entreprise peut désormais entrer dans sa phase d’expansion. C’est la période où l’enseigne commence à être connue. De ce fait, les demandes des clients pour ses produits ou ses services commencent à affluer. Vraisemblablement, c’est là que la vision du fondateur prend réellement forme. La société gagne peu à peu du terrain et le chiffre d’affaires est en constante évolution. À ce stade, l’entreprise peut également s’agrandir. Petit à petit, le dirigeant doit déléguer le travail pour une meilleure gestion. Si tout se déroule bien, la société atteint sa phase de maturité après quelques années (cela dépend de l’évolution du marché). C’est le moment où la structure connaît en quelque sorte une stabilité financière. On peut dire qu’elle a fait ses preuves. Toutefois, cette phase de consolidation n’est pas éternelle. Y rester longtemps dépend du niveau de compétitivité de l’entreprise.

Les techniques pour rester compétitif

Ayant connu des années de succès, bon nombre d’entreprises commencent à subir la phase de déclin. Une telle situation est normale dans la mesure où les besoins et les préférences des consommateurs changent. Toutefois, il arrive que « la fin de l’entreprise » soit prématurée. C’est le cas lorsqu’elle n’est pas reposée sur des fondamentaux solides. Cela peut également être la conséquence d’une mauvaise gestion des ressources. Mais encore, il est possible que la faillite soit le résultat d’un événement extérieur, tel que les crises (financière, sanitaire, catastrophe naturelle…). Quoi qu’il en soit, lorsqu’une société se sent en difficulté, son dirigeant peut adopter une solution qui a fait ses preuves : solliciter les services d’un cabinet spécialisé en management de transition à l’instar de management entreprise Marseille.

Pour rester compétitif, et ce, malgré les crises et autres freins au développement, plus d’une entreprise font appel à des spécialistes. Forts de leurs expertises et savoir-faire, ces derniers ont la confiance des dirigeants désireux de sauver leur business. De tels experts sont chargés d’orienter les efforts de l’équipe de travail vers la réalisation des objectifs. En plus d’organiser les facteurs de production, ils proposent des solutions adaptées pour contrôler les ressources, réduire les coûts, etc.