Travail à l’international : guides et conseils avant de se lancer

Lorsque vous faites le projet d’aller travailler à l’étranger, décrocher un emploi n’est pas la seule étape à franchir. En effet, une véritable profession se bâtit à partir des déterminations en entreprise, des contacts, ainsi que des capacités d’adaptation. Suivez alors votre guide et découvrez les conseils utiles avant de vous lancer.

Pour faire carrière à l’étranger : arrangez votre Curriculum Vitae

Avant de vous lancer à un projet professionnel à l’étranger, la première chose à faire est de trouver un emploi. Ainsi, vous devrez établir un CV adapté aux traditions locales. De ce fait, en espagnol, en français ou encore en anglais, il se peut que vous deviez créer un CV qui peut aller jusqu’à 2 pages et cela même pour les profils qui ne disposent pas d’assez d’expérience.

Songez également aux équivalences de brevet. Et pour maximiser vos chances d’obtenir le poste que vous convoitez, n’oubliez pas de faire revoir votre CV par un individu qui maîtrise tout à fait la langue.

Pour faire carrière à l’étranger : tenez considération des dissemblances culturelles

Si vous souhaitez travailler à l’étranger pour une période de moins d’une année, vous n’avez pas besoin d’apprendre plusieurs langues. Cependant, si vous souhaitez rester plus longtemps et gravir les rangs, il devient nécessaire que vous maîtrisiez parfaitement la langue locale et l’anglais. En effet, sans faire cet effort, les doutes concernant votre implication et votre intention s’installeront chez vos supérieurs et vos collaborateurs.

Bâtir un emploi à l’international ne se base pas toujours sur l’habitude et le ressort. Particulièrement à l’étranger, le savoir-être est également très capital dans le travail. Notez par exemple que les entreprises hollandaises ou allemandes ne tolèrent pas les retards, qu’en Italie, les gens trouvent grossier le fait de ne pas prendre son lunch en compagnie de ses collègues, ou encore qu’en Chine, il n’est pas rarissime de conclure des alliances au restaurant.

Pour faire carrière à l’étranger : faites recours aux réseaux professionnels ou aux organisations locaux

Comme pour tous les pays du monde, le réseau professionnel est indispensable dans la vie professionnelle afin de repérer un poste. Les habitudes peuvent varier en fonction des pays : la plupart font usage des réseaux sociaux, tandis que les autres s’orientent de préférence vers les évènements, les expositions et les salons professionnels.

Les coachs de carrières ou aussi le cabinet de recrutement spécialisé local peuvent également vous aider à rechercher un poste et à gérer votre vie professionnelle en vous avançant ses conseils. Commencez à lier une relation avec d’autres expatriés afin d’avoir des témoignages sur les aides qu’ils ont recouru afin de trouver un poste.

Le VIE, ou Volontariat International en Entreprise, est également une excellente manière de trouver un emploi à l’étranger. Il comprend à participer à une mission à l’international pour une société française ou une société à l’étranger qui collabore avec une société en France. Cela vous offre une opportunité de partir dans des situations où vous avez une maîtrise totale. Si vous occupez alors un poste au sein d’une société française qui dispose d’un projet ou d’un siège dans un autre pays, pensez à encourager votre supérieur à s’initier dans ce plan.