sous traitance industrielle

La sous traitance industrielle en chine : le nouvel eldorado du sourcing

Délocaliser la production est une pratique devenue de plus en plus courante depuis ces dernières années. À cet effet, le domaine de l’industrie connaît aujourd’hui un succès particulier et la Chine semble être une des destinations les plus sollicitées. Le fait est que, sans doute, nombreux sont les avantages que représente ce business. Cet article détaille les points bons à savoir sur le sujet.

Le secteur industriel en plein essor en offshore

Les sociétés offshores ont initialement été lancées dans le but de renforcer la compétitivité de l’entreprise. Ce sont les pays africains et maghrébins qui ont connu en premier le phénomène traitant le secteur de l’information et de la communication. À côté, la Chine intéresse davantage les firmes industrielles.

Nul n’a omis de remarquer qu’en plus d’occuper la première place dans le rang des pays les plus peuplés. La signature de fabrique « made in china » est aussi bien placée dans le classement mondial. D’ailleurs, plusieurs sous-secteurs y passent ; allant des usines textiles aux manufactures de gadgets électroniques, en passant par les ateliers de fabrication de matériels informatiques.

En pratique, plusieurs grandes marques européennes adhèrent au concept de cette sous traitance industrielle en Chine notamment les producteurs de chaussures de sport, de vêtements et/ou d’accessoires. Certaines sous-traitent l’intégralité de leurs productions tandis que d’autres ne leur confient qu’une partie.

Pourquoi sous-traiter en Chine ?

Ci-après les raisons pour lesquelles, ce recours en vaut la peine. Il appartient à tout dirigeant d’entreprise de voir après si ces conditions sont aptes à répondre à ses attentes ou non.

Autant le dire, le premier bénéfice de la délocalisation des productions en Chine offre aux entreprises, la possibilité de profiter de faibles coûts. Les outils de travail provenant souvent de ce pays constituent un avantage de plus pour la finance de la société au lieu de payer les frais de port et de dédouanement du matériel.

Il y a aussi l’accès à une main-d’œuvre moins coûteuse causée par la dévaluation continue de la monnaie chinoise qui n’est autre que le Yuan. Cela permet aux entreprises de rémunérer des salariés à un prix raisonnable. Ils ont de quoi économiser, tout en garantissant la rentabilité après.

Les Chinois sont connus pour plusieurs qualités à savoir leur minutie, leur engouement dans l’exercice de leur travail et la ponctualité. En outre, ils parlent plusieurs langues afin de faciliter les échanges. Du moins, parmi le personnel est compté un interprète multilingue, maîtrisant au minimum l’anglais et le français.

Bien que ce business soit prometteur, certains points laissent à désirer. En partie, pour ce qui est de la qualité des produits finis. C’est pourquoi il est plus sage de faire appel aux sociétés expérimentées et reconnues, car cela peut nuire à l’image de l’entreprise mère. Autrement dit, il faut savoir limiter les coûts, mais à bon escient.