pilotage

Comment optimiser le pilotage de son entreprise ?

Le pilotage d’une entreprise est une des priorités de tout entrepreneur qui souhaite réussir. Sans un suivi détaillé de votre activité et de vos résultats, vous pourrez difficilement prendre les bonnes décisions, aussi bien à court, moyen ou long terme. Mais plus que le simple fait de piloter votre entreprise, c’est aussi la manière dont vous le faites qui va être importante.

Pourquoi piloter son entreprise ?

Avant toute chose, il est important de bien comprendre en quoi le pilotage de votre entreprise est important. Cela va vous être utile pour 4 raisons principales :

  • Pour anticiper vos résultats ;
  • Pour mettre en place votre stratégie ;
  • Pour analyser vos résultats ;
  • Pour ajuster votre stratégie.

Ces 4 éléments dépendent en grande partie les uns des autres. D’ailleurs, une fois le processus réalisé, vous ne vous arrêterez pas là : vous reprendrez au début. Il s’agit en effet d’un procédé cyclique qui va vous accompagner tout au long de la croissance de votre entreprise.

Chaque étape de ce processus va avoir une influence sur l’étape suivante : une fois que vous avez ajusté votre stratégie (étape 4), vous allez devoir établir un prévisionnel pour anticiper vos résultats (étape 1) pour pouvoir l’appliquer (étape 2), et ainsi de suite.

Utiliser les bons outils pour piloter son entreprise

Le pilotage d’une entreprise passe essentiellement par des outils comptables. Il va en effet être indispensable que vous puissiez vous appuyer sur des données chiffrées pour réaliser vos analyses et mettre en place votre stratégie. Les 2 principaux outils utilisés sont les suivants :

  • Les bilans comptables : qui s’appuient sur les résultats passés ;
  • Le prévisionnel : qui donne une projection des résultats à venir.

Comme vous pouvez le voir, ces 2 outils permettent d’analyser le passé et d’anticiper l’avenir, mais pas de constater le présent. Or, il devient de plus en plus impératif de pouvoir constater ses résultats en temps réel afin de pouvoir prendre des décisions le plus rapidement possible. Pour cela, vous avez la possibilité de vous équiper d’un logiciel décisionnel capable de vous offrir un suivi instantané de vos résultats.

Bien construire son tableau de bord

Avoir les bons outils ne vous sera d’aucune utilité pour piloter votre entreprise si vous n’avez pas, au préalable, défini les bons indicateurs à monitorer. Ces derniers peuvent varier d’une entreprise à une autre, et vont être étroitement liés à votre secteur d’activité. En effet, un établissement hôtelier n’aura pas les mêmes indicateurs qu’un site e-commerce de matériel de sport par exemple.

Les indicateurs (ou KPI) de votre tableau de bord doivent être choisis en fonction de vos objectifs. Il peut s’agir :

  • Du nombre de réservations pour un hôtel ;
  • De la quantité d’articles commandés sur un site e-commerce ;
  • Du taux de satisfaction de vos clients, etc.

Une fois vos indicateurs définis, vous allez également devoir définir la fréquence d’analyse de ces données. Hebdomadaire, mensuel, trimestriel, annuel… : encore une fois, cela dépendra de votre activité (secteur, taille de l’entreprise…). Dans tous les cas, rien n’est immuable ! Vous aurez l’occasion de faire évoluer votre tableau de bord en fonction du développement de votre entreprise.