RGPD

Un logiciel DPO : l’atout majeur pour le RGPD

Le règlement général de l’Union Européenne (UE) sur la protection des données (RGPD) est présenté comme «le changement le plus important de la réglementation sur la confidentialité des données depuis 20 ans». Le RGPD a été approuvé en avril 2016 pour remplacer la directive 95/46 / CE sur la protection des données. Le règlement stipule que les entreprises doivent protéger les données à caractère personnel et la vie privée des citoyens de l’Union Européenne pour les transactions effectuées dans les États membres de l’Union. Ainsi, toute entreprise exerçant en Europe doit être prête à se conformer au RGPD et à utiliser un logiciel pour DPO. Par ailleurs, le RGPD qui sapplique aux contrôleurs et aux processeurs, les clouds ne sont pas exemptés dapplication.

Mise en conformité du RGPD

Investir dans un outil de traitement de vos données à caractère personnel comme un logiciel DPO peut s’avérer un atout précieux pour les entreprises de toutes tailles. Les organisations qui ne se conforment pas à cette règle sexposent à de lourdes amendes. En effet, une violation peut entraîner une amende pouvant aller jusqu’à 40% du chiffre d’affaires global annuel de l’entreprise ou à 20 millions d’euros, selon le montant le plus élevé. Lamende maximale est évaluée sur la base des infractions les plus graves, telles que le fait que le consentement du client soit insuffisant pour traiter les données. Les sanctions étant également hiérarchisées, une organisation peut être condamnéà une amende de 2%, par exemple, pour ne pas avoir des dossiers en ordre. Ce sont pour ces raisons que la plupart des organisations se hâtent de mettre leurs systèmes et leurs processus en conformité. De nouvelles normes doivent également être envisagées à mesure que le RGPD redéfinit les informations d’identification personnelle. Les organisations concernées doivent également protéger l’adresse IP et les données personnelles sous forme de cookies de ses clients.

Les exigences du RGPD

Les exigences du RGPD ont changé la façon dont les organisations traitent, stockent et protègent les données personnelles des clients. Il est nécessaire davoir des solutions pour évaluer, mettre en œuvre et assurer la conformité au RGDP. Pour ce faire, un logiciel RGPD est indispensable en plus dun DPO. Les logiciels pour la protection de données sont classés en plusieurs catégories dont :

  • Les outils de sécurité

  • Les outils d’évaluation, de gouvernance des données et de gestion

  • Les outils de consentement et de conformité des utilisateurs

Comment choisir le meilleur logiciel pour mettre en œuvre et assurer la conformité du RGPD ?

Si une entreprise utilise un progiciel, elle doit toujours se conformer au RGPD de l’UE. Lors du choix des logiciels et des services, il faut savoir si son éditeur soutient officiellement la nouvelle réglementation du RGPD et l’applique de manière stricte. Par exemple, tous leurs produits et services doit répondre aux exigences réglementaires du RGPD de l’Union Européenne et toutes les fonctions requises doivent reposer sur un logiciel et des services permettant de traiter les données personnelles en conformité avec le nouveau règlement.

Le délégué à la protection des données joue un rôle de premier plan, nécessitant la maitrise des lois et pratiques nationales et européennes en matière de protection des données et une compréhension approfondie du RGPD. Même lorsqu’un poste de délégué à la protection des données (DPO) n’est pas requis (selon les directives du RGPD), il est conseillé de nommer une personne au sein de votre société pour assumer ce rôle à titre volontaire. Cela vous aidera à être pro-actif dans la surveillance de la conformité au RGPD. Il est donc important de choisir le type service qui correspond le mieux à votre organisation (interne ou externe) en tenant compte de sa taille et du secteur dans lequel vous évoluez.