entreprise

L’Angleterre : un pays attractif pour les chefs d’entreprises

 Afin de conquérir le marché international, de nombreux chefs d’entreprises songent à créer une société à l’étranger. Choisir un pays où s’implanter est cependant loin d’être facile. Néanmoins, on constate que beaucoup d’entrepreneurs optent pour l’Angleterre.

Les attraits de l’Angleterre

Le Royaume-Uni figure parmi les pays les plus développés. Il occupe une place importante en matière de commerce international. Effectivement, l’Angleterre disposait de la plus grande flotte de marine marchande pendant les années 80. Aujourd’hui, l’économie britannique repose  sur l’import-export. A cet effet, il s’agit d’un lieu idéal où fonder son entreprise si l’on désire s’ouvrir à l’international. En s’installant  dans  une grande ville britannique, on a la possibilité de conquérir le marché américain. Les États-Unis et l’Angleterre entretiennent de bonnes relations commerciales depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. De nombreux Français exploitent déjà ce filon.

D’ailleurs, la fiscalité en Angleterre est très intéressante pour les expatriés. Le statut de non-domicilié permet de profiter de plusieurs avantages. De même, les taux d’imposition en Angleterre qui s’appliquent aux sociétés restent tout à fait attractifs. Le gouvernement britannique a toujours voulu attirer les investisseurs du monde entier en proposant un climat d’affaires favorable à n’importe quel secteur d’activité.

Comment créer son entreprise en Angleterre ?

Avec  sa  fiscalité  avantageuse, l’Angleterre  attire d’innombrables entrepreneurs. Néanmoins, les procédures  à  suivre  pour  créer une société requièrent la présence du chef d’entreprise. En effet, il faudra  prouver qu’on réside en Angleterre depuis un certain temps pour ouvrir un compte en banque. Celui-ci sera ensuite utilisé pour s’acquitter de certains payements  afin d’entamer la création de la compagnie.

Heureusement, les  intéressés  peuvent désormais  contacter des intermédiaires de confiance. Ces professionnels se chargeront de toutes les formalités à régler. Par ailleurs, ils se porteront garants de leurs clients en cas de besoin. Il s’agit le plus souvent d’experts en fiscalité. Ainsi, ils peuvent aussi conseiller  les porteurs  de projets  afin que ces derniers puissent choisir la bonne forme juridique pour leurs établissements.

Afin de contacter ces spécialistes, il suffit désormais de naviguer sur internet. La plupart des intermédiaires disposent en effet d’un site web. La correspondance pourra ainsi se faire en ligne afin de gagner du temps.