aisle-3105629_960_720

Implantation de magasin : quelles sont les règles incontournables à respecter ?

Implanter un magasin n’est pas un acte anodin. Ce n’est pas un geste quelconque qui se fait au hasard ou par un simple coup de tête. Pour parvenir à le faire décoller, il existe des règlements de base à honorer. Si vous souhaitez ainsi implanter un nouveau magasin dans votre secteur, suivez ces quelques conseils qui vous seront d’une aide précieuse.

Sélection du site

Ces dernières années, l’on assiste à un énorme changement des comportements d’achat. Si la tendance est le retour à la proximité, bon nombre de ménages achètent selon les achats de destination. Plus précisément, il s’agit d’un mode de consommation qui consiste à traverser de longues distances pour acheter le type de produit dont on a besoin. Ces achats de destination de vocation construisent alors ce qu’on appelle les principaux flux de consommateurs qui sont présents dans la plupart du temps dans les équipements commerciaux.

C’est là que les pôles commerciaux entrent en jeu. Pour cela, vous avez trois principaux pôles commerciaux. Le premier est bien entendu le centre-ville qui est structuré selon l’ensemble des commerces installés. S’ensuit par la ZAC ou Zone d’Activités Commerciales qui est définie par la présence d’un hypermarché ainsi que de quelques grandes enseignes qui se spécialisent dans l’équipement de la maison comme les pots XXL opaques.

En dernier lieu, vous avez le CCR ou centre commercial régional. En dehors de ces pôles, on ne parle pas des achats de destination. 

Ainsi, pour implanter son magasin, il faut identifier les pôles commerciaux qui sont la base de leur activité commerciale. Que ce soit le centre-ville ou les pôles périphériques, votre boutique repérera d’une manière naturelle les clients selon le flux généré. L’environnement autour est également un point essentiel notamment la démographie, l’architecture, la visibilité de parking ou encore les transports en commun.

Flux de la clientèle

Avant d’implanter une entreprise commerciale, il faut penser au flux de la clientèle. Le choix de la localisation joue ainsi un rôle important pour attirer le trafic des consommateurs. Si le magasin est implanté dans un pôle commercial, son achalandage dépend de l’affairisme du centre commercial. En revanche, pour une situation plus isolée en ville, il devrait intégrer dans ses dépenses un budget de communication pour produire un trafic des clients.

Attractivité

Pour attirer les consommateurs, il ne s’agit pas seulement d’avoir un bon emplacement. Il faut chercher une attractivité pour les inciter à venir, à acheter et surtout de les faire revenir. Pour cela, il faut jouer sur la fidélisation d’un pôle commercial.

On peut dire qu’un magasin est capable de générer son propre flux de clientèle selon la puissance de son attractivité. S’il s’installe ainsi seul avec une bonne force de fidélité, le succès peut être immédiat. Parfois même, il peut attirer d’autres magasins pour former un nouveau pôle commercial. Les publicités peuvent réaliser une bonne fidélité.

Évaluation du chiffre d’affaires

Quand l’emplacement de votre magasin est bien sélectionné, il faut estimer le chiffre d’affaires pour ne pas tomber faillite au bout de quelques mois. Si vous désirez vous installer dans un pôle commercial, référez-vous aux commerçants présents en analysant en détail leur zone de chalandise. Le calcul est donc de multiplier le nombre d’habitants de la zone par le montant des achats d’un habitant d’un type de produit vendu par le point de vente. Le chiffre d’affaires prévisionnel est alors l’application du chiffre obtenu à la part de marché estimée.

Pour conclure, même si la localisation est un point capital dans l’implantation d’un magasin, il faut également voir de près le flux de la clientèle générée ainsi que l’attractivité de la boutique pour développer le chiffre d’affaires. Maintenant, vous avez en main tous les éléments indispensables pour installer une maison de commerce et commencez dès aujourd’hui l’étude préalable pour avoir de bons résultats.