entreprise

Les étapes à suivre pour créer son entreprise

Les statistiques montrent que chaque jour, une personne sur cinq songe à créer son entreprise. Pourtant, seuls 20 à 25% réussissent leur projet et parviennent à le pérenniser. Si vous faites partie de ceux qui souhaitent créer leur propre entreprise, voici les étapes à suivre pour réussir votre projet.

Concevoir un business plan

La première étape consiste à préparer un plan d’entreprise pour définir votre activité, vos produits et services tout en déterminant vos objectifs, vos procédures opérationnelles et la concurrence. Si votre entreprise a besoin d’un financement provenant d’un prêt traditionnel ou d’un investisseur en capital risque, un plan d’entreprise sera nécessaire. Assurez-vous que votre plan comprenne une approche marketing bien définie afin que les gens sachent ce que vous vendez et où vous trouver.

Déterminez vos particularités

Avant de commencer à préparer un plan d’entreprise, réfléchissez à ce qui rend votre entreprise unique. Si vous envisagez de créer une nouvelle entreprise de vêtements de sport, par exemple, vous devrez vous démarquer des nombreuses autres marques en adoptant une nouvelle approche. N’hésitez pas à chercher une niche dans votre domaine pour pouvoir vous distinguer.

Répondre aux exigences légales

Le choix du statut de votre entreprise est important, car il protège vos avoirs personnels des dettes et des engagements de l’entreprise. La constitution d’une société présente d’autres avantages, notamment fiscaux, tout en assurant une plus grande crédibilité auprès des clients, des fournisseurs et des partenaires commerciaux.

Faire appel à un comptable et à un avocat

Les conseils d’un comptable et d’un avocat sont toujours utiles pour s’assurer que l’entreprise soit administrativement et juridiquement en règle. Pour ce faire, il est nécessaire d’avoir un numéro d’identification fiscale ou un numéro d’identification d’employeur. Un numéro de sécurité sociale est nécessaire pour les sociétés à responsabilité limitée (SARL). Faites appel à un avocat pour vous aider à constituer votre dossier de création d’entreprise. Par ailleurs, il est important de bien gérer sa comptabilité en notant tous les décaissements, paiements reçus, factures, comptes débiteurs / créditeurs, etc. Si vous n’avez pas assez de capital pour démarrer une entreprise, vous avez la possibilité de chercher un financement auprès des banques ou des petites entreprises.

Souscrire une assurance professionnelle

Certaines industries ont des exigences spécifiques en matière d’assurance. Faites part de vos besoins à l’organisme pour obtenir le type et le montant de contrat le plus appropriés. Pensez également à vous renseigner sur les autres exigences fiscales et d’assurance qui pourraient s’appliquer à votre entreprise, en particulier si vous avez des employés. Par exemple :

  • Assurance chômage

  • L’indemnisation des travailleurs

  • Taxe sur l’emploi indépendant

  • Exigences relatives aux charges sociales

  • Taxe de vente et d’utilisation

Préparez-vous financièrement

Il est essentiel de séparer les finances de l’entreprise des finances personnelles. La plupart des banques exigent des informations sur la société telles que la date de constitution, le type d’entreprise ainsi que les noms et adresses du propriétaire. Cette étape est particulièrement importante si vous souhaitez faire une demande de financement. Il est en effet nécessaire d’avoir un apport personnel pour gagner la confiance des investisseurs.

Établir une ligne de crédit aux entreprises permet d’établir de solides antécédents en matière de crédit, ce qui est utile pour les relations avec les fournisseurs.

Une fois que tous ces éléments sont mis en place, vous pouvez commencer à préparer votre espace de travail. En fonction du nombre d’employés et du budget, vous pouvez aménager votre maison ou louer un petit bureau. Il faut également commencer à concevoir les supports de communication et de marketing. Par ailleurs, une aide à la création d’entreprise peut aussi être utile. Visitez le site www.cmim.fr pour en savoir plus.