Quelle différence entre une étude de marché qualitative et quantitative?

Quelle différence entre une étude de marché qualitative et quantitative?

Pour augmenter leur pourcentage de vente, les entreprises commerciales doivent passer par une étude de marché. Grâce à cette démarche, elles pourront déterminer le comportement des clients et les inciter à acquérir le produit de la compagnie. Pour atteindre cet objet, l’entrepreneur et son équipe doivent détenir un résultat concret pendant l’étude qualitative et quantitative.

Tout sur l’étude qualitative

Pour booster leur chiffre d’affaires, les entreprises sont contraintes de connaître le comportement du public cible. Pour cela, leur personnel peut se lancer dans une étude qualitative. Dans cette démarche, le pôle commercial de l’établissement analyse les motivations d’un nombre restreint de consommateurs. Il essaie de déterminer les raisons qui poussent les clients à acheter le bien de la société.

Afin d’interroger la clientèle, la firme marchande use de la technique de réunion de groupe. Elle est souvent appliquée avant de lancer un nouvel article. En ayant une discussion dirigée avec 6 à 10 personnes, la compagnie peut connaître leur opinion sur la marchandise. Ces informations aideront dans la promotion du produit. Avec l’évolution de la technologie, l’entreprise peut opter pour un contact direct. Leur agent peut appeler les clients afin de définir leur avis sur le service fourni par le commerçant.

Sinon, la firme marchande peut user du procédé de l’observation. Au lieu d’interroger les consommateurs, la société envoie son équipe dans leur milieu naturel c’est-à-dire sur le marché pour évaluer l’attitude des individus.

Les détails à connaître sur l’étude quantitative

L’étude quantitative se distingue de l’analyse qualitative, car les entreprises essaient de mesurer les besoins de la clientèle. Pour cela, elles interrogent un groupe de consommateur qui s’intéresse à leur activité. Au cours de cette interrogation, la compagnie détermine leurs habitudes d’achat, leur état d’esprit dans les magasins et leurs attentes.

À la fin de cette enquête, la firme rassemble les données récoltées et réalise un pourcentage de la réponse des clients.

Pour collecter toutes ces informations, l’entreprise peut user d’un panel. Avec cette procédure, le manager connaîtra en temps réel les nouvelles tendances des acheteurs. Sur cette plateforme, les éléments sont mis à jour régulièrement.

L’établissement peut également utiliser un test. Leur personnel va recueillir l’avis des particuliers sur un produit du commerçant. Cette enquête se réalise souvent dans les magasins.

Aurelie