SAS

Créer une SAS, les bons à savoir

SAS ou Société par actions simplifiée est un genre de statut juridique d’une entreprise. De nos jours, ce genre d’activité commence à avoir le vent en poupe. À plus forte raison, que de nombreux particuliers pensent à une reconversion professionnelle vu la situation de l’emploi en France ! Mais avant de pifométrer votre avenir financier en tant que dirigeant d’une entreprise, pensez en amont à la difficulté que représente la création SAS semble être une bonne idée. Voici donc les must know sur le sujet.

Création SAS : des démarches pas différentes des autres

Qu’il s’agisse de création sas ou d’une autre forme de société, les démarches restent les mêmes. Tout commence entre autres par la fixation des apports financiers et en nature par les associés. Depuis 2007, une loi exhorte les entrepreneurs qui optent pour un statut de ce type de faire appel à un commissionnaire au compte lors de l’enregistrement des fonds. Cette facilité a participé grandement à la renommée fulgurante de ce genre de société. Néanmoins, il faut noter que les apports peuvent être fixés par décision juridique ou sous le consentement de chacun des partenaires.

Après les fonds, vient indubitablement la rédaction du statut juridique. C’est là la principale difficulté de la création d’une SAS. Et pour cause, quelques mentions obligatoires ne doivent être oubliées mis à part le siège, la dénomination sociale et les apports. Des modèles sont disponibles sur internet. Mais un avocat peut également vous aider en ce sens. Il ne sert à rien de souligner que dans un cas comme dans l’autre, le statut doit être signé par chaque associé.

Une SAS doit être dirigée par une main de fer dans un gan de velours. Ce sera aux associés de déterminer qui sera en tête de lice pour jouer le rôle d’un dirigeant et/ou d’un organe de direction. Ce dernier devra être inscrit dans le statut.

Et bien évidemment, après tout cela vient l’enregistrement du statut et la publication de l’ouverture de l’entreprise dans les journaux officiels.

Opter pour les services d’un cabinet d’avocat : pourquoi ?

Moult d’entre les nouveaux entrepreneurs font appel à un avocat ou à un cabinet lors de la création SAS.  La raison est simple. Par le biais d’une telle démarche, vous vous simplifiez les choses. Vous n’aurez pas à vérifier la véracité des termes obligatoires. L’avocat, expert dans ce domaine, et bénéficiant de plusieurs années d’expérience en la matière, est déjà à même de rédiger du bout des doigts un statut légal et dans les normes.

La principale difficulté de la création d’une entreprise réside cependant dans les méandres de l’administration. Dans quel bureau entré ? Quelles sont les démarches ? À qui s’adresser ? Ce sont les principales problématiques. Et vous n’aurez guère à vous en soucier si vous faites appel à des professionnels.

Sur internet, plusieurs grands cabinets, ayant fait leur renom dans la création et la gestion d’une SAS sont disponibles. Il suffit de choisir celui qui présente des services attractifs à vos yeux. Entre autres, prenez soin de comparer les honoraires afin d’être sûr de profiter d’un bon rapport qualité-prix dans les prestations qui vous seront fournies.