entreprise

Des conseils pour créer son entreprise aux Etats-Unis

Les Français sont de plus en plus intéressés à monter leur boîte aux États-Unis. En effet, le pays s’est toujours démarqué par sa puissance économique et son environnement propice aux affaires, sans parler de l’accessibilité de sa langue et de sa culture. Avant de lancer son business, voici quelques conseils pour éviter les faux pas.

Quelles sont les démarches à suivre pour créer une entreprise aux États-Unis ?

Contrairement à la France, implanter son entreprise aux USA est beaucoup plus rapide. Les jeunes entrepreneurs n’auront plus à faire face à la lenteur de l’administration pour démarrer leur affaire. Du moment que le projet est solide, l’investisseur, même étranger, peut se charger lui-même des différentes formalités. Cependant, pour éviter d’aller trop vite, il faut d’abord prendre le temps d’effectuer une étude du marché et de réaliser un business plan. L’objectif est de vérifier la viabilité du projet avant de poursuivre les démarches. Ensuite, il faudra procéder à la recherche du lieu d’implantation et choisir le statut pour sa société.

Ces formalités entreprises vont dépendre des décisions que l’entrepreneur va prendre pour son business au pays de l’oncle Sam. Deux possibilités s’offrent au jeune entrepreneur pour le statut de sa compagnie, il s’agit notamment de la LLC et de la C Corporation. En général, la première option est la plus adaptée à un investisseur étranger. Ainsi, il pourra profiter d’une protection personnelle et professionnelle contre les dettes. Pour pouvoir franchir le sol américain, il est nécessaire de remplir le formulaire ESTA, notamment sur le site www.esta-usa-conseil.com/esta-en-ligne. En effet, c’est plus rapide qu’un visa. Il faudra ensuite patienter un peu pour l’approbation de la demande par l’administration américaine avant de piloter son entreprise.

L’importance de s’habituer aux échanges professionnels directs

Tous les Américains apprécient les échanges clairs et directs dès qu’il s’agit de faire avec eux. Pour ceux qui l’ignorent encore, les rendez-vous professionnels sont généralement courts, et les horaires stricts. Au moindre retard, il ne faut pas manquer de le notifier à son interlocuteur. Il faut dire que les Américains aiment les défis et l’esprit de compétition aussi bien dans le sport que le monde des affaires. Pour eux, les échecs d’un entrepreneur ne sont pas une faiblesse, mais au contraire, c’est une expérience acquise.

Ils misent avant tout sur la spontanéité, l’optimisme et l’enthousiasme. Par ailleurs, il est également primordial de développer un réseau professionnel en profitant de chaque occasion pour faire des rencontres et échanger entre pairs. Lors de ces échanges, il faut faire attention à ne pas aborder des sujets délicats comme la politique, et à bannir toute allusion d’ordre ethnique ou religieux. Pour éviter de choquer son interlocuteur, il est préférable de parler de son séjour aux USA et des différentes villes déjà visitées. La famille et le sport sont aussi des sujets de discussion très appréciés.